Monastère de Saorge

Connaître le monastère de Saorge

Entre Piémont et Ligurie. Saorge était une place forte de grande importance contrôlant la route de Nice à Turin par le col de Tende. Des frères franciscains récollets y fondèrent leur couvent en 1633, à l'époque de la Réforme catholique. Il surplombe aujourd’hui le village et les gorges de la Roya, aux portes du Mercantour.

Le « baroque franciscain ». Le cloître et le réfectoire présentent des décors peints exceptionnels des XVIIe et XVIIIe siècles : fresques illustrant la vie de saint François d’Assise, allégories des vertus, cadrans solaires et trompe-l’œil. L’église a conservé son mobilier et de magnifiques boiseries sculptées. Il y règne une grande harmonie entre goût du baroque et sobriété, propre à l’ordre des franciscains.

Un écrin de verdure. Un vaste jardin en terrasses complète harmonieusement cet ensemble, avec son verger et son potager, ouvrant sur des montagnes préservées.

Occupé par les franciscains jusqu’en 1988, le monastère abrite aujourd’hui une résidence d'écrivains.

À noter avant votre visite

Afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le monument applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques. Le monument est ouvert dans les conditions habituelles.

En savoir plus

ÉDITIONS DU PATRIMOINE

Découvrir aussi